• Marina II : Thonier bolincheur, présentation du kit et réalisation du model

    • Bateau de pêche le "Marina II", Thonier Bolincheur

     

              Je vous présente le kit du "Marina II". C'est mon premier bateau de pêche et de plus ma première maquette motorisée. 

    • Voici le contenu du Kit : 

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la coque
             
              Voici la quille, c'est l'âme d'un bateau. La maquette n'étant pas prévue pour être navigant j'ai du y apporter quelques modifications de manière à pouvoir placer tout le matériel nécessaire à la navigant :


    DSCN4270

    2

              Mise en place du tube d'étambeau dans la quille, puis isolation du tube pour ne pas que l'eau s'infiltre:

    3

    5

              On voit maintenant la réalisation de l'ossature de la maquette. Cette opération est des plus importantes car la quille doit rester bien droite et les couples perpendiculaires à la quille, sinon le bateau ne serra pas "droit".

    7

     

     

     

    8

              Une fois l'ossature mise en place on réalise la coque avec des "Virures". Ce sont des baguettes de bois assez souples qui sont collées sur les couples:

     

    9

     

     

     

     

     

    11

     

     

     

     

     

     

     

    13

              En ce qui concerne le côté intérieur de la coque j'ai appliqué une couche de G4 de manière à rendre la coque imperméable. Certain réalise une première couche en le diluant , moi je ne l'ai pas diluée et je n'est pas eu de problème, l'important étant que les fibres du bois boivent le produit ce qui peut être contrôle car les baguettes changent de couleur en absorbant le produit (elles foncent). Au final j'ai quand même appliqué  trois couches.
              Une fois le G4 bien sec et la structure solide j'ai "évidé" les couples de manière à avoir le plus de place possible à l'intérieur:


    16

              Une fois la coque réalisée j'ai appliqué de la pâte à bois du côté extérieur et réaliser un premier ponçage de manière à avoir une coque bien lisse et régulière. Pour avoir une coque des plus régulière j'ai appliqué une première couche de peinture blanche de manière à avoir une couleur unique et faire apparaître les irrégularités. une fois la peinture sèche j'ai re-poncé, puis repeint... le tout 3 fois.


    14

     

    15

              Une fois le G4 bien sec et l'extérieur de la coque fini de poncer, j'ai réalisé les premiers teste de flottaison histoire de voire si il n'y a pas de fuite d'eau....

              n'ayant de baignoire et de point d'eau sous la main j'ai fais ça dans mon bac à tortue, qui sont bien curieuse pour le coup...
    20

     

    21

     

    22

     

    17

     

    • Pont, brise lame et superstructure

                  Maintenant que la coque est prête j'ai dans un premier temps mis en place le pont où viendra si greffer toute la superstructure du bateau (cabine, mât, casier...).

              De manière à pouvoir faire entrer tout le matériel électrique dans la coque il a fallu que je réalise une ouverture assez grande et la plus discrète pour ne pas que ça face trop sale...

              De même pour le gouvernail, j'ai réalisé une ouverture de manière à pouvoir intervenir en cas de problème

     

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

              Une fois le pont mis en place et fixé il ne reste plus qu'à réaliser le plancher ainsi que le calfatage de manière à rendre la maquette plus réaliste:

    Réalisation de la maquette du Marina II

     

    Pour le calfatage, un coup de feutre noir sur la tranche des baguettes et le tour est jouéRéalisation de la maquette du Marina II

              Vient la suite des opérations avec la réalisation de la superstructure et la peinture:

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

              Voici la réalisation du brise lame:

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

              Réalisation des éléments du pont et de la cabine de pilotage:

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

              Mon petit atelier peinture (je n’aime pas la peinture et je ne suis pas doué) :

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

     
    • Système de motorisation radiocommandé

              Voici un schéma de principe de la motorisation de la maquette :

    Réalisation de la maquette du Marina II

     

              Alors par où commencer ? Tout d’abord le système de radiocommande (3) est en fréquence 2.4 GHZ.

    ATTENTION les fréquences pour le modélisme sont réglementées (voire cette page pour plus d’information).

     

              En ce qui concerne l’alimentation électrique j’ai préféré mettre une batterie pour la   propulsion (1) et une batterie pour la réception (2). La batterie de propulsion (1) est une batterie au plomb de 6v-12Ah, l’avantage est son poids qui permet au passage d’alourdir la maquette. En ce qui concerne la batterie de réception (2) je l’ai réalisé moi-même en soudant en parallèle 5 accus rechargeables de type Ni-Mh, de cette manière j’ai obtenu une batterie d'une intensité de 2100mAh pour 6V de tension (pour la réalisation d’un pack accu voir ce site). Ensuite il suffit de brancher la batterie de propulsion (1) sur le variateur de vitesse (5)  et la batterie de réception (2) sur le récepteur (4).

     

              Après le système est le même pour toutes maquettes. En fonction de ce que l’on veut faire faire à sa maquette. Le système radiocommande/récepteur aura besoin de plus ou moins de « voies » (elles sont situé sur le récepteur (4)). En ce qui concerne ma maquette je n’ai eu besoin que de deux voies, une pour faire fonctionner le gouvernail (6) et l’autre pour faire fonctionner le moteur (7).

     

              Pour faire fonctionner le gouvernail (6) on utilise un servomoteur branché directement sur le récepteur (4). Pour faire fonctionner le moteur (7) on passe par l’intermédiaire d’un variateur de vitesse (5). Ce dernier va permettre de faire varier la vitesse en fonction de l’inclinaison du manche de la radiocommande mais aussi faire tourner dans les 2 sens le moteur. Le montage est simple on branche le moteur sur le variateur qui lui est directement branché sur le récepteur.

     

              Et voilà en choisissant un ensemble de matériels adapter les uns avec les autres vous obtenez un système de navigation complet. Ensuite libre à vous d’utiliser les voies restantes sur votre récepteur pour réaliser un éclairage ou installer un bruiteur diesel, des sirènes ou autres…

     

              Les avis peuvent diverger sur ce montage, moi j’ai décidé de faire de cette manière et ça marche… Dans tous les cas si vous n’êtes pas d’accord n’hésitez pas à m’écrire.

     

     

    •  Photos final et vidéo
     

              Sans plus attendre les photos de la maquette complètement fini :

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

    Réalisation de la maquette du Marina II

             Pour clore le sujet je vous propose une petite vidéo de la navigation, je m'excuse d'avance pour la qualité car c'était la première fois que j'utilisé une caméra

     

    Attention au mal de mer... :

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Boyer Guy
    Lundi 28 Novembre 2016 à 10:58

    Bonjour,

     

    J'ai simplement une question.

    Pouvez-vous me donner les references des peintures que vous avez utilisé ?

    cadeau de noel pour mon fils

    Cordialement

     

    2
    Mardi 29 Novembre 2016 à 17:30

    Bonjour,

     

    Tres bon et beau cadeau de noël en perspective yes

     

    Concernant les peintures j’étais partie sur ;

    - pour le blanc, un blanc mat classique

    - pour le bleu foncé du Humbrol 25

    - pour le bleu clair  j'avais du faire un mélange du 25 avec le blanc mat (car beaucoup de 25...)

    - pour le bordeaux du Humbrol 153

     - pour le jaune du Humbrol 154

    Apres d'autres couleurs peuvent être employées

    Au besoin n’hésitez pas à me poser vos questions

     

    Bonne soirée

     

      • Boyer Guy
        Lundi 12 Décembre 2016 à 12:33

        merci beaucoup

        bonne journée

    3
    triskell
    Jeudi 5 Janvier 2017 à 22:03

    bonsoir, tout d'abord belle réalisation et ma question et quel est l'angle du tube d'etembeau ainsi que sont diametre

    Merci d'avance

    Triskell

    4
    GB64
    Samedi 28 Janvier 2017 à 18:11

    Super tes explications. J'ai commandé un kit marina II qui doit arriver lundi. Je n'avais pas l'intention de la faire naviguer mais tu m'en a donné envie. Donc je vais essayer de suivre ta méthode. J'ai déjà une question. C'est quoi du G4 et où on le trouve? Ensuite au fur et à mesure que j'avance peut être que te reviendras vers toi. Très belle réalisation. Ce sera mon premier naviguant.

     

    5
    Slydebine
    Samedi 28 Janvier 2017 à 18:20
    Bonjour eterci à tous.
    Pour l'angle Il est assez faible mais je ne me souviens plus exactement il faut que je retrouve dans mes plans.
    Et pour GB64 le G4 est une résine que l'on trouve chez Casto ou autre magasin de bricoalage.
    Je fais le point et reviens vers vous avec plus de détail ( Angle et produit)

    merci
    6
    GB64
    Samedi 28 Janvier 2017 à 18:27

    Merci Slydebine

    Comment as tu pu évidé les couples après avoir fini la coque? Ca me semble très restreint comme espace. avec quel outil?

    merci de tes conseils.

     

     

    7
    GB64
    Lundi 30 Janvier 2017 à 13:41

    Bonjour,

     

    Quelles sont les caractéristiques du tube d'étambot? Diamètre et longueur. As tu utilisé l'hélice fournie ou une autre?

    Merci de ta réponse 

    Cordialement

    GB64

    8
    Lundi 30 Janvier 2017 à 14:38

    Bonjour,

     

    Pour le vernis G4 effectivement il a l'air de ne plus exister. Il faut voire chez Soloplast. du même nom "G4" ou trouver une autre résine polyuréthane.

     

    Je ne possède plus cette maquette du coup il m'est difficile de retrouver certain détail. toujours est-il que :

    -          j'ai réalisé la coque

    -           figé la coque avec le vernis polyuréthane (intérieur et extérieur)

    -          puis évidé au maximum l’intérieur avec un outil dremel.

    -          j'ai aussi agrandi au maximum l'ouverture du dessus pour pouvoir y glisser une batterie au plomb. elle sert aussi de leste.

    Pour le tube d'étambot il doit être moins épais que la quille afin de s'encastrer dedans et de la longueurs du dernier couple non évidé  soit plus ou moins 11cm. pour l'angle, il doit être assez faible de manière à arrivé au dessus de la ligne de flottaison. et pour l'hélice effectivement j'en ai acheté une.

    Voila

     

    Encore merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :